Le cessez-le –feu se maintient

Les territoires occupés sont une partie intégrante de l’Azerbaïdjan et personne ne peut interdire aux Azerbaïdjanais d’y aller et d’y circuler librement

Se référant à la déclaration de Seyran Ohanian, ministre arménien de la défense, les médias arméniens écrivent depuis quelques jours qu’ «en impliquant les criminels qui connaissaient bien le terrain au groupe de reconnaissance et de sabotage, l’armée azerbaïdjanaise aurait réalisé des diversions dans les territoires occupés ».

Les unités de l’armée arménienne continuent d violer le régime de cessez-le-feu sur la ligne de front

Les unités des forces armées arméniennes ont tiré dans la nuit du 15 au 16 juillet, à partir de leurs positions situées non loin des villages de Youssifdjanly, Merzili, Chouraabad, Bach Guervend de la région d’Aghdam, d’Achaghy Seyidahmadli de la région de Fuzouli, de Kouropatkino de la région de Khodjavend, de Tchilaburt de la région de Terter et sur les collines anonymes de la République d’Azerbaïdjan sur les positions opposées des Forces armées azerbaïdjanaises.