Netty2014 Nominants

L’Etat arménien

foto_dashnak193

Le journaliste militaire britannique sur les Arméniens et les dachnaks

foto_dashnak2Voyagé en 1919 au Caucase du Sud, ainsi qu’au Haut Karabagh et Zangazour, le journaliste britannique Shcotland- Liddell écrivait : «Les Arméniens sont malheureux car les dachnaksutyuns y sont au pouvoir. Cette organisation terroriste révolutionnaire qui a délibéremment encouragé dépuis de nombreuses années les Arméniens aux attaques contre les musulmans. Après avoir reçu des réponses convenables de ces derniers, ils le propageaient dans le monde entier et voulaient éveillaient une sympathie envers les « Arméniens opprimés »…Grâce à la propagande systèmatique habile, les Arméniens gagnent la sympathie qu’ils ne méritaient pas ».

Création de l’Etat arménien Chronologie

doc-nicolay

Selon les termes du Traité de Gülistan signé le 12 octobre 1813 entre la Russie et l’Iran, sont annexés à la Russie les provinces de Chemchedil, du Loru- de Pembek et de Cheureïel ainsi que les khanats de Gandja, du Karabagh, de Chéki, de Chirvan, de Bakou, de Gouba, de Derbend, de Talych et du Daghestan.

Les médias arméniens ont déformé les propos du vice-président uruguayen

Uruqvayın vitse-prezidenti

Le porte-parole par intérim du Ministère des Affaires Etrangères de la République d’Azerbaïdjan Hikmet Hadjiyev a noté que les médias arméniens, en particulier le site azbarez.com avaient diffusé une telle information. «En réponse à la question «En tant qu’un Etat reconnaissant le génocide arménien, l’Uruguay sera-t-il le premier pays à reconnaître l’indépendance de la «République du Haut-Karabagh ?»», Danilo Astori, vice-président de la République orientale d’Uruguay a répondu : «Mon pays travaille cette question», lors d’une conférence de presse conjointe avec Galust Sahakyan, président de l’Assemblée nationale d’Arménie, le 8 décembre.