az-ermenilerin-gelisi

Au début de 1829, sur instruction du comte d’Erivan-Paskevich , l’administrateur russe I.Shopen réalisera un recensement dans « l’oblast arménien ». Les conclusions de ce recensement, qui consiste en un manuscrit d’un total de 20 volumes, sont incluses dans l’ouvrage «Monument historique de la période d’intégration de l’oblast arménien à la Russie », publié en 1852. Selon I. Shopen, dans cet oblast arménien, il y avait 752 villages, dont 521 dans la province d’Irevan, 179 au Nakhitchevan, 52 dans la circonscription d’Ordubad. A la suite de la guerre, 359 villages furent ruinés, dont 310 villages dans la province d’Irevan, 42 villages au Nakhitchevan, 6 villages à Ordubad.

Des Arméniens ont servi de temps en temps à travers l’histoire des dictatures qui ont commis les divers crimes. Par exemple, les crimes commis par les forces de Dashnak au sein de l’Allemagne nazie pendant la Seconde Guerre mondiale sont connues de tout le monde. D’autres régimes fascistes des Arméniens avaient des liens étroits avec la dictature de Benito Mussolini.

 

17

 

Dans la nuit du 7 au 8 avril 1992, le village d’Aghdaban de la région de Kalbadjar a été complètement brulé et rasé par les soldats arméniens. 779 habitants du village ont soumis à des tortures inhumaines, 67 personnes ont été tuées, 8 personnes âgées, 2 enfants et 7 femmes ont été brûlées vifs.

deportasiya1

…L’histoire de la déportation que les Azerbaïdjanais ont subie sur le territoire de ce qui est aujourd’hui l’Arménie contemporaine couvre une période allant de 1820 à 1988.

« La prolongation du conflit du Haut-Karabagh ne promet rien de bon pour aucun pays de la région, notamment pour l’Arménie », a déclaré Xavier Richet, professeur à l’Université Sorbonne-Nouvelle, dans une interview accordée à l’AZERTAC.

Conformément au mandat du représentant personnel du Président en exercice de l’OSCE, un nouveau suivi est prévu jeudi 6 février sur la ligne de contact des armées azerbaïdjanaise et arménienne dans le territoire de la région de Terter, rapporte dans un communiqué le ministère de la Défense.