Untitled-1

Le 12 octobre 1813- La victoire de la Russie а l’issue de la guerre contre l’Iran dans les années 1804- 1813 et la partition de l’Azerbaïdjan, aux termes du traité de Gulistan, ont résulté en une migration de populations arméniennes vers l’Azerbaïdjan du Nord.

 

Le site d’informations français Mediapart a publié un article intitulé « Journée des Personnes Disparues : l’Azerbaïdjan se souvient de « ses » 4000 disparus ».

17

 

Dans la nuit du 7 au 8 avril 1992, le village d’Aghdaban de la région de Kalbadjar a été complètement brulé et rasé par les soldats arméniens. 779 habitants du village ont soumis à des tortures inhumaines, 67 personnes ont été tuées, 8 personnes âgées, 2 enfants et 7 femmes ont été brûlées vifs.

revan-ehalisi.min-

 

L’expulsion des Azerbaïdjanais vivant Arménie a été un acte criminel de nature interethnique. Cette expulsion a été réalisée par des moyens brutaux à l’instigation d’organismes gouvernementaux.

« La prolongation du conflit du Haut-Karabagh ne promet rien de bon pour aucun pays de la région, notamment pour l’Arménie », a déclaré Xavier Richet, professeur à l’Université Sorbonne-Nouvelle, dans une interview accordée à l’AZERTAC.

Conformément au mandat du représentant personnel du Président en exercice de l’OSCE, un nouveau suivi est prévu jeudi 6 février sur la ligne de contact des armées azerbaïdjanaise et arménienne dans le territoire de la région de Terter, rapporte dans un communiqué le ministère de la Défense.