Le cessez-le –feu se maintient

La situation reste tendue au front

ateskes-5544

Hier, les forces armées de l’Arménie ont violé le cessez-le-feu à 110 reprises en tirant à des mortiers de 60 mm, des lance-grenades et des mitrailleuses de gros calibre dans différentes directions du front, a rapporté dans un communiqué le Ministère de la Défense.

Le cessez-le-feu violé à 132 reprises

14606114806360763027_1000x669

Hier, les forces armées de l’Arménie ont violé le cessez-le-feu à 132 reprises en tirant à des mitrailleuses de gros calibre et des lance-mines de 60 mm dans différentes directions du front, rapporte dans un communiqué le Ministère de la Défense.

Haut-Karabagh : la situation toujours tendue

4b17f38836801d611c39d1897c2f2a85

Hier, les forces armées de l’Arménie ont violé le cessez-le-feu à 120 reprises en tirant à des lance-mines de 60 mm dans différentes directions du front, a rapporté dans un communiqué le Ministère de la Défense.

Le major-général Natig Aliyev : L’ennemi a tiré sur une ambulance

tibbmasini1

En dépit de la conclusion du cessez-le-feu sur la ligne de contact des armées entre les parties, les forces armées arméniennes continuent de tirer les positions et les villages azerbaïdjanais dans différentes directions.

Le 7 avril l’ennemi a tiré sur une ambulance azerbaïdjanaise qui évacuait les civils blessés et sinistrés suite à la violation du cessez-le-feu de la part des troupes arméniennes dans la direction d’Aghdéré et Goranboy, a déclaré le major-général Natig Aliyev, chef de département du Ministère de la Défense.

Heureusement, personne n’a été blessé dans l’ambulance, bien qu’elle ait été endommagée. Cet acte commis par les Arméniens est qualifié de violation brutale des normes du droit international.

AZERTAC