Génocide contre les Azerbaïdjanais

Déclaration du Président de la République d’Azerbaïdjan Heydar Aliyev en rapport avec l’attentat terroriste qui a eu lieu le 11 septembre 2001 aux Etats-Unis d’Amérique – Le 11 septembre 2001

 00467-terrorizmLes attentats terroristes monstrueux qui ont eu lieu à New York et à Washington le 11 septembre ont profondément frappé et attristé tout l’Azerbaïdjan. Dans l’Etat le plus puissant du monde une tragédie atroce, accompagnée de la mort des milliers de gens, des destructions multiples a eu lieu. Au début du XXI siècle, auquel l’humanité est entré avec beaucoup d’espoir, le terrorisme devenu un crime global, sans frontières, dirigé contre les valeurs humaines s’est produit dans une forme sans précédent dans l’histoire. Bien que la cible soient les USA, ce mal terrible peut potentiellement viser tout Etat et tout peuple.

 Le peuple azerbaïdjanais qui a subi maintes fois les conséquences amères du terrorisme comprend mieux que les autres l’inquiétude et le choc du peuple ami d’Amérique et partage sa douleur infinie.

L’Azerbaïdjan blâma toujours toute forme du terrorisme et lutta contre lui, manifesta sa bonne volonté à coopérer dans ce domaine avec tous les Etats et les organismes mondiaux. Aujourd’hui, nous déclarons d’être prêts avec plus de résolution et de bonne foi à cette coopération.

A l’étape actuelle le terrorisme est un problème global parce qu’il peut transformer tout pays en cible. Pour éliminer tout à fait la menace du terrorisme, pour qu’aucun peuple, aucun Etat ne soient soumis à des épreuves terribles, à des chocs, les gens, les peuples et les Etats du monde entier doivent consolider leurs efforts, prouver leur envie de mener une lutte sans merci contre le terrorisme par les actions pratiques et la coopération étroite. L’Azerbaïdjan déclare qu’il remplira ses engagements dans ce domaine par la suite également et soutiendra les efforts de la communauté mondiale dans la lutte contre le terrorisme.

Le massacre de Khodjaly reconnu comme un génocide par la République du Soudan

National-Assembly

Bakou, 8 septembre (AzerTAc). Le document adopté par la Commission des relations étrangères de l’Assemblée nationale de la République du Soudan a reconnu le massacre perpétré par les troupes arméniennes contre la population azerbaïdjanaise civile à Khodjaly en 1992 comme un acte génocidaire et un crime contre l’humanité.

Les Arméniens se racontent

soyqirim tehlil armyane o sebe

Génocide

« Les dirigeants du parti « Dachnak », réunissant autour d’eux un grand nombre de détachements de volontaires armés, ont abattu impitoyablement des femmes, des enfants, des vieillards et des invalides dans les territoires turcs où la guerre faisait rage ».

LES MASSACRES FAITS PAR LES ARMENIENS EN AZERBAIDJAN

ermenisorunuLes massacres Arméniens contre les Turcs ne sont pas limités uniquement dans l’Asie Mineure ils continuèrent aussi en Azerbaïdjan et dans les territoires des pays Caucasiens. Le Prof. Dr. Fahrettin M. Kirzioglu nous en donnent les renseignements et les documents .